Complètement déconnecté...

Publié le par Faerithil

Avez-vous déjà ressenti l'impression d'être complètement déconnecté de la vie de votre famille? Moi oui et ce n'est pas qu'une impression !!!

Depuis plusieurs années, je ne vois plus aucun oncle, tante, cousin, cousine, ... Pourquoi? Parce que je le veux bien (je pense que tant que je n'aurai pas fait mon coming out, je ne serais pas à l'aise avec eux) et aussi parce que mes études ont un peu compliqué les relations avec ma famille. Pas facile de garder contact lorsque l'on parcours la France de Metz à Strasbourg puis de Strasbourg à Rennes, de Rennes à Montpellier, de Montpellier à Paris-Grignon et après un court retour à Metz, direction le Brésil. Enfin au début, je continuai à voir mes grand-parents lors de mes vacances passées au domicile parental. Mais tout à basculé l'été 2004 (sans doute le pire de ma vie) où j'ai perdu une personne extrêment chère à mes yeux (ma grand-mère maternelle) dont je pense ne jamais réussir à en finir mon deuil (chaque pensée pour elle se transforme en larmes) et au même moment, j'ai perdu (volontairement) la seule relation sentimentale valable que j'ai eu en 3 ans (heureusement que je ne l'ai pas perdu lui car que ferais-je sans son amitié?). Concernant ma grand-mère, je regrette de ne pas avoir pu être près d'elle plus souvent et concernant ma relation, j'aurais aimé qu'elle se poursuive encore aujourd'hui mais les choses ne sont jamais comme on le souhaite. Des hommes, j'en rencontrerai d'autres (en espérant ne plus être célibataire passé les 40 ans). Donc depuis ce fameux été, je ne vois pratiquement plus personne et c'est récemment que je me suis rendu compte à quel point la déconnection est grande. Je viens d'apprendre qu'un cousin du même âge que moi (seulement quelques jours de différence) et habitant à environ 20 minutes de chez mes parents étaient papa depuis quelques mois déjà. J'imagine déjà ma mère complètement gaga avec ce bébé (comme la plupart des femmes, elle adore les bébés) et dire qu'il va falloir compter seulement sur mon frère pour qu'elle devienne grand-mère (il serait temps, à 32 ans, qu'il me fasse devenir tonton !!!)

Pour conclure, je pense que la fin de mes études ne va pas signifier un rapprochement avec ma famille surtout que certains sont racistes et sans doute homophobes (pourquoi ça va souvent/toujours de pair?)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

steamy 08/09/2006 13:48

moi j'ai déconnecté depuis ma naissance , les voir un enfer , il ne me manque pas du tout .j'ai été parrain à 12 ans ,depuis 37 ans pas revue ma filleule , aucun manque .c'est vrai que j'ai toujours été le vilain petit canard de la famille .et gay en plus , beurk.....lol

Faerithil 08/09/2006 16:56

C'est triste pour ta filleule et en même temps être parrain à douze ans c'est vraiment trop précoce.Merci d'être passé...

Pascal 05/07/2006 22:43

Ahhhhhhhhhhhh..... je te sens déprimé là, t'inquiètes pas tout finira par s'arranger j'en suis persuadé, avec un peu plus d'optimisme et en regardant les aspects positifs.Bon c'est vrai on ne choisit pas sa famille (moi, mes parents et mon frère connaissent pas mon homosexualité mais je ne sais pas comment réagira le reste de ma famille [je leur dirais quand j'aurais un petit ami]) mais on choisit ses amis!Bonne chance !

Faerithil 06/07/2006 14:45

Non je ne suis pas déprimé (je l'ai été il y a plusieurs jours mais ce n'est plus le cas aujourd'hui). En ce qui concerne ma famille, ce n'est pas que je les aime pas (enfin si j'en déteste quelques uns et certains que je ne considère plus comme ma famille) mais je ne me sens pas proche d'eux. Ma famille serait plutôt mes amis (je prends plus de news de mes amis que de ma famille...). Je ne sais pas si tu le diras quand tu auras un petit ami. C'est ce que l'on se dit tous à un moment donné mais on ne le fait pas car le plus important est que tu sois prêt à leur dire et que ta famille soit prête à l'entendre (pour cela je te conseille de bien les préparer de manière à ce qu'elle se pose des questions sur ta sexualité).
Merci et @ bientôt

AL1 04/07/2006 19:47

Tu ne fais qu'expérimenter (à ta façon) ce que chacun connaît à cette même époque de sa vie. On est tous passer par là. En quittant le cocon familial (pour études ou autre chose) on s'éloigne petit à petit des gens qu'on fréquentait enfant, des gens qu'on aime et qu'on retrouve avec encore plus de bonheur quand on les revoit (moins souvent !) étant adulte... Il est trés rare que la déconnection soit définitive... Et il ne faut surtout pas que tes préférences soient un obstacle à ton envie (je le ressens comme ça) de conserver des liens avec toute ta famille. Il n'y a pas de raison qu'elles t'éloignent des tiens, c'est aussi à toi d'agir.(Quant à devenir tonton, je peux t'assurer que c'est un bonheur absolu !)

Faerithil 04/07/2006 20:05

Non je crois que je ne suis vraiment pas famille. Déjà enfant, je voyais ma famille parce que je devais suivre mes parents. Je déteste même les fêtes où toute la famille se retrouve alors que ces occasions sont très rares. Les seules membres de ma famille que j'aime vivent trop loin ou nous ont malheureusement quittés...