Un peu d'entomologie brésilienne...

Publié le par Faerithil

Je vais profiter de cet article pour vous faire découvrir quelques uns de mes compagnons quotidiens (le soir, je ne suis pas aussi seul que je le prétend lol).
J'ai eu l'idée de cet article hier soir après avoir vu un énorme papillon [ici et ] lorsque je faisais ma lessive. Je n'ai pas pu l'observer de près car il était situé en hauteur mais je pense que c'est un Bombyx. Il y a des papillons encore plus grand que celui-ci (qui faisait environ 8 cm d'envergure) malheureusement je n'ai pas de photo car je n'en ai vu qu'une seule fois un soir sur le campus. Il volait et je n'avais pas mon appareil photo mais il devait au moins faire 12 cm d'envergure voire plus.
Après les Lépidoptères, passons aux Diptères. Ceux-ci sont aussi énervants au Brésil qu'en France. Il y a bien sûr les mouches [en voici une] (et moucherons) toujours à vous tourner autour en émettant des « Bzzzzz ». Mais il y a pire: les moustiques [photo dont je suis fier]. La semaine dernière, le climat s'étant rafraîchi, ils ont été nombreux à s'aventurer plus loin des étendues d'eau et en ont profités pour faire de moi l'une de leurs victimes.
Enfin venons-en aux Hyménoptères, avec en particulier mes fourmis adorés (et oui il n'y a pas que les acariens dans ma vie lol). Au Brésil, on trouve des fourmis de toutes les formes et de toutes les tailles. Certaines ont des tailles impressionnantes et donc des mandibules tout aussi impressionnantes, de quoi dissuader n'importe quel enfant de s'amuser avec elle. Mais les plus courantes sont de petites tailles. Régulièrement elles visitent ma chambre [comme celle-ci] et une fois, j'ai eu la surprise de voir un amas de fourmis devant ma porte [] (voilà ce qui arrive lorsque l'on laisse une bouteille vide de Guarana dans sa poubelle). Par contre, je n'aime pas toutes les fourmis. Il y a une espèce en particulier que je déteste dans un contexte précis: les fourmis de cette espèce de très petite taille et de couleur feu se sont installés dans un de mes élevages et, en se nourrissant des femelles adultes de mes acariens proies, font de la compétition à mes acariens prédateurs. Pour éviter que les prédateurs ne meurent de faim, je suis donc obligé d'apporter quotidiennement des proies dans l'élevage.

Je vais essayer de prendre plus de photos de la faune mais ce n'est pas facile car je ne vois jamais rien d'intéressant lorsque je suis muni de mon appareil photo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal 07/08/2006 19:16

Waouh tu as un superbe appareil photo dis donc pour prendre de tel dérail, si je prenais une photo d'une fourmi on n'y verrai rien avec le mien, ce serait tout flou.A moins que ce ne soit des fourmis géantes?

Faerithil 08/08/2006 19:34

Non ce ne sont pas des fourmis géantes, celles que j'ai pris en photo sont même un peu plus petites que la fourmi rousse que l'on trouve communément en France. Mon appareil photo est tout simplement équipé d'un mode macro...Pour les fourmis géantes (1 cm de long et 0.3 cm de large en moyenne), j'en ai vu seulement lorsque je n'étais pas muni de mon appareil photo.

AL1 06/08/2006 22:30

Et la faune bipède, tu en fais quoi, elle n'est pas intéressante à prendre en photo ? ou tu te gardes les images pour toi ?

Faerithil 06/08/2006 22:54

Ça t'arrive souvent de prendre en photos des inconnus dans la rue? Moi pas, je ne suis pas Piel...