Envie de fuir la région...

Publié le par Faerithil

Je regrette de ne plus être au Brésil. Malgré l'ennui que j'éprouvais là-bas, celui-ci avait une excuse valable: je ne parlais pas portugais. Le soleil me manque, l'hiver lorrain commence à se faire sentir cruellement. Mes amis sont moins éloignés mais toujours aussi distants. D'ailleurs je me suis permis de réécrire à Johann pour avoir de ses nouvelles et lui dire que j'étais triste et déçu que l'on n'a plus de contact et il me répond qu'il ne peut pas se permettre, pour son peu de temps libre, de ne pas voir son mec pour voir un ami (soit disant que son mec ne le comprendrait pas). Mais un appel téléphonique me suffirait. Enfin j'ai l'habitude, c'est toujours moi qui appelle les autres et jamais l'inverse.
Hier pour la première fois depuis très longtemps, quelqu'un m'a téléphoné (un mec d'Eure-et-Loire rencontré sur un site gay). On est resté 3 heures au téléphone, ça m'a fait beaucoup de bien mais je me fais aucune illusion,la distance ne permettra jamais plus entre lui et moi. Concernant les mecs de Lorraine, j'attends toujours qu'ils se décident à convenir d'une date pour les rendez-vous qu'ils m'ont proposés.
Jiff m'a fait une déclaration hier soir. Ce n'était pas du tout celle que j'attendais. Il m'a dit aimer encore son ex... et hop, plus aucun espoir de ressortir avec lui un jour.
Décidemment rien de bon depuis que je suis de retour. Vivement mon diplôme en poche que je puisse trouver un emploi le plus vite possible et partir loin, très loin. Je rêves de pouvoir commencer un nouveau chapître du livre de ma vie ailleurs!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article